• Accueil

       

      Site à visiter : 

           Blog de Benoit Foret  :http://benoito1.eklablog.com/

     Notre paroisse:

     http://bayeuxlisieux.catholique.fr/paroisses/bienheureux-francois-jamet-des-vallees/

       Lien avec catholique.org,              
     Accueil

                     

      cliquez sur le sigle                                Bienvenue 

                        sur le site du Sanctuaire du Sacré-Coeur                                     de Saint Germain du Crioult

  • HORAIRES DES MESSES DU 06/04 AU 02/06/2019

    Dans la dernière parution du journal paroissial "En marche" figure en couverture le rappel de la prochaine fête du Sacré-Cœur. En attendant BONNE FËTE DE PÂQUES !

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • l'Eglise sera sauvée par l'héroïsme de ses prêtres et par ses saints qui surgiront toujours autour de nous, avec l'aide du Tout Puissant !

    Un peu succinct, ce que nous avons laissé à lire pendant deux jours...Oui L'Eglise de notre Seigneur âgée de plus de 2000 ans, sera éternelle, car nous le voyons nos prêtres que nous côtoyons tiennent le cap dans ce fort coup de vent. La barque dans laquelle nous sommes, nous fait penser à cette page de l’Évangile où Jésus à bord sommeille...Il nous éprouve, notre foi doit en ressortir encore plus affermie. Ceux qui la quittent la regagneront, ils ne peuvent pas faire autrement. Comment vivre, affronter ce monde sans son aide ?  

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • "L’Évangile n'est annoncé vraiment que si l'évangélisation reproduit entre le chrétien et les autres le cœur à cœur du chrétien avec le Christ de l’Évangile. Mais rien au monde ne nous donnera la bonté du Christ sinon le Christ lui-même. Rien au monde ne nous donnera l'accès au cœur de notre prochain sinon le fait d'avoir donné au Christ l'accès au nôtre. Le cœur fraternel, fraternellement bon, traducteur de la Bonne Nouvelle, ne peut être qu'un cœur converti. Le Christ revendique de nous apprendre lui-même ce qui est à la fois la condition et le signe de la conversion du cœur, ce qu'on ne peut apprendre et recevoir que de lui: l'humilité et la douceur. Sans l'humilité et la douceur, il n'y a pas de cœur fraternel proprement chrétien, de bonté et d'évangélisation chrétiennes. C'est l'humilité et la douceur qui cicatrisent en nous la rébellion et l'orgueil originels. Sans elles, nous ne pourrions être pour Dieu des créatures vraies et des fils dociles. Sans elles, nous pourrions peut-être traiter les autres comme des frères, mais ils ne seraient pas, pour nous et pour de bon, nos frères."

                                                                                  Madeleine Delbrêl  

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Faire mourir en soi tout ce qui empêche de se tourner vers Dieu.

     "Ô mon Jésus, je désire passer cette quarantaine avec vous et avec votre sainte mère, et comme vous, et elle, l'avez passée, autant que je pourrai, moyennant votre aide. Je vois que vous l'avez employée dans la solitude, vous étant séparé de la compagnie des hommes et même de la très douce conversation de votre très sainte Mère, dans un silence perpétuel, dans une oraison continuelle et dans une pénitence très rigoureuse, jeûnant, couchant sur la dure, et souffrant dans le désert plusieurs autres peines extérieures et intérieures.

        Je veux vous aimer, avec vous et pour l'amour de vous, la solitude, le silence, l'oraison et la pénitence. Donnez-moi la grâce, s'il vous plaît, de me séparer des conversations vaines et inutiles, de m'abstenir de toute parole mauvaise et oiseuse, de mettre mes délices à converser avec vous dans la prière, de faire toutes mes actions en esprit d'oraison et de récollection, et de porter pour l'amour de vous quelque pénitence et mortification.

       Ô mon Sauveur, je vous offre l'abstinence et le jeûne de ce Carême, avec tous les jeûnes et autres mortifications de votre sainte Eglise, de tous vos saints et de votre sacrée Mère, en l'honneur et union de vos jeûnes et pénitences, pour satisfaction de mes péchés et pour l'accomplissement de vos divines volontés sur votre sainte Eglise, et sur mon âme en particulier."

                                                                                                     St Jean Eudes

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •    "Jésus Christ a été tendre pour tous les hommes: c'est lui qui a dit d'eux cette parole "Tout ce que vous ferez au plus petit d'entre mes frères, c'est à moi-même que vous l'aurez fait." parole qui a mit au monde la fraternité chrétienne, et qui chaque jour encore enfante l'amour. Il a été tendre pour les pécheurs; il s'asseyait à leur table, et lorsque l'orgueil doctrinal lui en faisait le reproche, il répondait "Je ne suis pas venu pour ceux qui se portent bien, mais pour ceux qui sont souffrants". S'il aperçoit un publicain monté sur un arbre pour le voir, il lui dit "Zachée, hâte-toi de descendre, il faut qu'aujourd'hui je loge dans ta maison". Si une femme pécheresse s'approche et se hasarde jusqu'à verser des parfums sur sa tête, au grand scandale d'une nombreuse assemblée, il la rassure "Beaucoup de péchés, lui sont remis, parce qu'elle a beaucoup aimé". Si on lui présente une femme adultère, pour obtenir de lui une sentence qui le compromette par sa douceur même, il répond: "que celui d'entre vous qui est sans péché lui jette la première pierre". Il a été tendre pour ses amis, jusqu'à laver leurs pieds et permettre à un tout jeune homme de se reposer sur sa poitrine dans un des moments les plus solennels de sa vie. Même dans le supplice, il été tendre pour ses bourreaux, et, levant son âme pour eux vers le Père, il disait "Seigneur, pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font".                                                                                      

                                                                                              Lacordaire

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique