• Saint_Jean_Eudes_2a.jpg

    « Je vous exhorte, mon cher fils, d'aimer notre très sainte dame et notre divine maîtresse ; car si vous désirez vous garantir d'une infinité de périls et de tentations dont cette vie est pleine, si vous désirez trouver de la consolation et n'être point accablé de tristesse dans vos adversités, si enfin vous souhaitez d'être uni inséparablement avec notre Sauveur, ayez une vénération et une affection singulières pour sa très pure, très aimable, très douce, très fidèle, très gracieuse et très puissante mère ; car si vous l'aimez véritablement et que vous tâchiez de l'imiter soigneusement, vous expérimenterez qu'elle vous sera aussi une mère pleine de douceur et de tendresse, et qu'elle est si pleine de bonté et de miséricorde, qu'elle ne méprise personne et qu'elle ne délaisse aucun de ceux qui l'invoquent ; n'ayant point de plus grand désir que d'élargir les trésors des grâces que son fils lui a mis entre les mains, à tous les pécheurs.

    Quiconque aime cette Vierge immaculée, est chaste ; quiconque l'honore, est dévot ; quiconque l'imite, est saint. Personne ne l'aime sans ressentir les effets de son amour réciproque : pas un de ceux qui lui ont dévotion ne peut périr ; pas un de ceux qui tâchent de l'imiter ne peut manquer d'acquérir le salut éternel. Combien a-t-elle reçu dans le sein de sa miséricorde de misérables pécheurs qui étaient comme dans le désespoir et dans l'abandon à toutes sortes de vices, et qui avaient déjà, s'il faut ainsi dire, un pied dans l'enfer ; et qu'elle n'a pas néanmoins rejetés, lorsqu'ils ont eu recours à sa piété ; mais qu'elle a arrachés de la gueule du dragon infernal, les réconciliant avec son fils, et les remettant dans le chemin du paradis ; car c'est une grâce, un privilège et un pouvoir que son fils lui a donné, qu'elle puisse amener à la pénitence, ceux qui l'aiment, à la grâce ceux qui lui sont dévots, et à la gloire du ciel ceux qui s'efforcent de l'imiter. »

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  • La Consécration à Marie, est aujourd’hui l’une des prières mariales les plus pratiquées au monde

    Résultat de recherche d'images pour "photo de la vierge Marie avec le pape jean paul II"

    « Je te choisis aujourd’hui, ô Marie, en présence de toute la cour céleste pour ma mère et ma reine. Je te livre et consacre, en toute soumission et amour mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, te laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m’appartient sans exception, selon ton bon plaisir, à la plus grande gloire de Dieu dans le temps et l’éternité. »

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  Oui ! Ce fut véritablement une belle journée, complète si l'on en juge le programme, et la fin qui faisait partir les derniers fidèles à 18 h 30 de l'église. Le matin même, il y avait beaucoup à craindre de la chaleur caniculaire; pour les enfants tout d'abord et les pèlerins venant à pied de Condé "Ils eurent les pieds mouillés dans les petits chemins", mais vite séchés ensuite...Les plus petits de l'école du Sacré-Cœur de Condé vinrent en car; pour les personnes plus âgées ensuite dont certaines n'osèrent pas se risquer cette année (nous espérons les revoir l'année prochaine, à noter le 19 juin). La messe fut présidée par le père Michel Roger qui fut éloigné pendant cette année liturgique de notre paroisse pour remplir son devoir sacerdotal en remplacement dans une autre. Nous le retrouverons pour la prochaine. Mais il tint à être présent à cette fête en nous accompagnant jusqu'à l'adoration du Saint Sacrement suivie des vêpres: un moment de grâce qui dans la chapelle du Sacré-Cœur, fut ressenti par tous les participants.  

     Comme on le voit sur cette photo de droite, des prêtres des paroisses voisines de Vire et Vassy avaient concélébré la messe solennelle. Elle avait été bien préparée par notre prêtre le père Florent Acotchou Comblan, particulièrement près des élèves de l'école du Sacré-Cœur avec le concours du directeur M. Magdelaine dont c'était la dernière participation après tant d'années de fidélité à cette fête, en raison de son départ pour une autre région.

     Autre temps fort, la projection au cours de l'après-midi, d'une vidéo sur le Pape François, qui faisait prendre la mesure des besoins vitaux de notre planète que ce soit pour de populations touchées par la misère et la guerre, ou vide de sens au sein de notre propre civilisation.

     Nous avions aussi pour la première fois, la participation du père François Aubry, natif de Condé, auteur d'un livret sur un résumé complet de l'histoire du Sacré-Cœur "Le sacré-Cœur et sa prédilection pour la France" paru en février dernier aux éditions Résiac qui a pu ainsi dédicacer celui-ci près des fidèles et dont nous recommandons vivement la lecture à toutes les personnes attachées à ce culte. 

     Autre nouveauté, la solution du pique-nique partagé en remplacement du buffet dont l'organisation était devenue trop lourde pour ceux qui s'en chargeaient; ce fut une réussite appréciée. La pérennité de cette journée de fête est assurée.

    ps à noter aussi que l'église avait été joliment fleurie par une équipe des membres de Club de l'Amitié

       

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire
  •  C'est au pied de cette statue du Sacré-Cœur, en sa chapelle, qu'a eu lieu le jour de la 

    Neuvaine: confiez vos intentions ! fête du 28 juin dernier, le temps d'adoration du très Saint Sacrement.

      Ce temps d'adoration se renouvelle chaque premier vendredi

    à 10 h pour être suivi d'une messe.

     Un soin particulier a été porté ces derniers mois, quant à son déroulement: chant d'exposition, du Cœur Sacré de Jésus, divine adoration litanique, le "Loué soit à tout instant...", Tantum ergo, divines louanges, pour s'achever par une chant de reposition avec Marie; le tout entrecoupé de temps de silence.

                    

     

         

                                                                                   

      

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique