• Hymne à Sainte Marguerite-Marie Alacoque

    C'est au soir du 17 octobre 1690, que Marguerite-Marie dans son couvent de la Visitation de Paray-le-Monial, rendit son âme à Dieu. Rendre n'est pas tout à fait le terme approprié. Son âme, elle l'avait offerte au cours de sa vocation terrestre - son âme mais surtout son coeur - Marguerite-Marie n'était pas une intellectuelle, elle ne sera jamais docteur de l'Eglise, non, tout fonctionnait chez elle dans l'amour. Dans son enfance tout d'abord où orpheline de père, elle vouera un bel amour filial à sa mère, allant jusqu'à supporter tout d'une tante acariâtre, devenue maîtresse des lieux, pour épargner celle-ci. Sa longanimité, plus très en vogue aujourd'hui, pourrait être méditée ...

    Notre Seigneur s'empara d'ailleurs très tôt de cette âme sensible, bien avant son entrée au couvent. Mais c'est néanmoins dans celui-ci qu'Il unira son coeur au sien, au cours d'apparitions qui briseront toute résistance de la plus humble des créatures. Il lui laissera un message, qui aujourd'hui touche et touchera toujours le nôtre.

    Que la mère Supérieure fut inspirée de ne pas obéir ce 17 octobre 1690 à la mourante, qui réclamait que soient détruits tout ce qu'on lui avait demandé de consigner !

    ********

    En communion, avec les fidèles du sanctuaire du Sacré-Coeur de Saint Germain: neuvaine du 17 au 25 octobre (voir en rubriques) "Pour les âmes du Purgatoire en compagnie du Sacré-Coeur de Jésus et de Sainte Marguerite-Marie Alacoque ".

    Pour toutes vos intentions, mais aussi pour la paix menacée.

    ********

     

    Promesses de Notre Seigneur Jésus-Christ

    Faites à Sainte Marguerite-Marie

     

     

      1. Je leur donnerai toutes les grâces nécessaires dans leur état.

     

      2. Je mettrai la paix dans leurs familles.

     

      3. Je les consolerai dans toutes leurs peines.

     

      4. Je serai leur refuge assuré pendant la vie et surtout à la mort.

     

      5. Je répandrai d’abondantes bénédictions sur toutes leurs entreprises.

     

    6. Les pécheurs trouveront dans mon cœur la source et l’océan infini de la  miséricorde

       

      7. Les âmes tièdes deviendront ferventes.

     

      8. Les âmes ferventes s’élèveront rapidement à une grande perfection.

     

      9. Je bénirai moi-même les maisons où l’image de mon Sacré-Cœur sera exposée et honorée.

     

    10. Je donnerai aux prêtres le talent de toucher les cœurs les plus endurcis.

     

    11. Les personnes qui propageront cette dévotion auront leur nom inscrit dans mon Cœur, et il n’en sera jamais effacé.

     

    12. Je te promets, dans l’excès de la miséricorde de mon Cœur, que mon amour tout-puissant accordera à tous ceux qui communieront les premiers vendredis, neuf mois de suite, la grâce de la pénitence finale, qu’ils ne mourront point dans ma disgrâce, ni sans recevoir les Sacrements, et qu’il se rendra leur asile assuré à cette heure dernière.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :